Vos données sont un trésor, nous fournissons la clé

Choisir son outil BI : une offre tout intégrée ou un spécifique pour chaque module ?

Vous avez besoin d’un outil BI ? Sur le marché actuel, vous aurez l’embarras du choix. Les différents éditeurs vous offrent la possibilité d’acquérir des suites d’applications de type tout-en-un, tout comme des modules spécifiques à l’unité. Quelle option sera la plus adaptée à votre besoin ?

outils-module-integre

Les innovations ne manquent pas en business intelligence. Chaque année, les éditeurs proposent nouveaux outils et montées en version pour vous permettre de moderniser vos méthodes de travail et d’explorer de nouveaux usages. Avant un lancement de projet, toutes ces caractéristiques et fonctionnalités doivent être passées au crible pour être sûr de faire le bon choix. Et ce, car le succès de l’outil dépend de sa simplicité d’utilisation vis à vis des utilisateurs.

En dehors de la nature et des différentes marques de solutions BI, vous aurez également le choix entre :

  • Une solution « tout-en-un » : une suite intégrant tous les outils BI classiques (ETL, Data Warehouse, Reporting, Cube) proposée par un seul et même éditeur
  • Des modules différents, bien spécifiques à un besoin, que vous ne trouverez pas forcément chez le même éditeur.

Comment choisir ? Voici quelques conseils simples qui vous guideront dans votre état des lieux pour vous permettre d’analyser au mieux votre profil et votre besoin.

 

1. Le tout-en-un : très facile et peu coûteux

Une solution « packagée » tout-en-un vous propose une chaîne d’outils BI qui formera l’ensemble de votre système décisionnel. C’est notamment Microsoft, bien connu sur le marché des éditeurs, qui propose ce type de pack avec SQL Server.

Premier avantage : la simplicité. Vous n’aurez pas à choisir entre différents modules grâce à un ensemble tout intégré. La puissance de compatibilité à 100% entre ces outils est par ailleurs très intéressante puisqu’ils ont été pensés pour fonctionner ensemble. Il n’y aura donc pas de cassure entre votre 4 bricks ETL, Data Warehouse, Reporting et Cube.

Vous n’aurez ainsi qu’un seul interlocuteur : l’éditeur. Les techniciens à votre disposition seront polyvalents et experts sur l’ensemble de la suite BI. Seront limités les centaines d’aller-retours pour chaque phase d’implémentation du projet, avec des échanges fluidifiés et simplifiés.

Le prix est aussi un avantage conséquent. Les éditeurs vous proposeront généralement une seule licence pour la totalité du pack. Vous n’aurez pas non plus des dizaines de savoir-faire à construire ou du temps à consacrer sur l’appréhension de la solution.

Enfin, en cas de montée en version de la solution, l’éditeur se chargera de faire évoluer tout votre pack, avec un process de migration rapide et arrangeant.

Si le tout-en-un est donc par bien des manières très avantageux, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Une chaine d’outil ne vous permettra pas de cibler des besoins très spécifiques. Les outils proposés ne sont pas les outils les plus à la pointe du marché : ils sont performants et fonctionnent en synergie, mais ne permettent pas de cibler des fonctionnalités bien spécifiques. Par ailleurs, si vos besoins sont amenés à évoluer, vous pourrez difficilement remplacer un seul module de votre suite. Le jour où vous voudrez changer une brick, il vous faudra tout changer.

En définitive, la solution tout-en-un correspond à un profil bien particulier. Elle est idéale pour un acteur qui n’est pas expert en business intelligence, et souhaite se doter d’un premier outil simple. Ou, si ses besoins sont classiques et ne nécessitent pas de fonctionnalités très avancées. La volumétrie de vos données impactera également sur cette décision : si ces volumes ne sont pas trop importants et restent stable, le pack s’adaptera parfaitement. Enfin, il faut aussi projeter sa vision pour l’entreprise : quels sont vos objectifs à 5 ans ? Et à 10 ans ? Si vous évoluez dans des contextes rapidement changeants, ou au contraire si vous préférez maintenir une certaines stabilité, le pack sera raisonnable et tout aussi efficace pour les PME et petites structures.

 

2. Les modules spécifiques : plus innovants, plus performants

Votre système décisionnel pourra être composé de modules différents conformément à une architecture BI classique ETL, Data Warehouse, Data Mart, Reporting, Cube etc.

Vos problématiques ne sont alors pas les mêmes : technophiles, évoluant dans un environnement business complexe, vous avez besoin des outils les plus à la pointe du secteur pour adresser vos besoins spécifiques. Une solution en pack ne vous proposera pas une puissance de gestion, collecte et traitement des données à la hauteur d’un module seul.
De même, vous y trouverez moins de fonctionnalités pointues pour l’ensemble de vos process et méthodes de reporting. Une solution seule sera plus modulable, plus personnalisable et plus moderne.

Enfin, en cas de renouvellement d’un de vos outils, cela ne jouera pas sur l’ensemble de la chaine : pas besoin de changer tout votre pack. Idéal donc, si l’entreprise est habituée aux solutions BI, aiment changer régulièrement ses outils et faire évoluer ses pratiques.

Les grandes structures et entreprises internationales y trouveront donc parfaitement leur compte, de même que l’immense volumétrie de données qu’elles ont à gérer sera pris en charge de façon plus performante. Certaines ont même des architecture BI plus riches et complexes, avec plusieurs outils de reporting qu’elles peuvent mixer. Si cela semble plus cher, le prix des solutions modulaires est donc au final amorti par le gain de temps, de performance et d’agilité dont se doteront les structures familière avec la BI.

 

La bonne solution : écouter votre consultant BI !

Au final, le meilleur moyen de bien connaître vos besoins et faire le bon choix est de faire confiance à un expert BI. Ce dernier aura l’expérience de plusieurs implémentations d’outils dans des environnements différents, et sera à même de savoir quelle solution vous siéra le mieux. Profil de votre société et de vos utilisateurs, budget de départ, fonctionnalités, volumes de données à traiter, nombre d’utilisateur, process à mettre en place, nature des reporting…Un consultant BI compétent vous proposera un état des lieux et pointera l’ensemble de vos besoins lors de la phase préparatoire.

 

Cet article vous a plu ? Téléchargez notre livre blanc « 7 clés de succès pour réussir son projet BI » ou contactez nous !

Regarder aussi

Que peut vous apporter la Data Science dès aujourd’hui ?

L’explosion du métier de Data Scientist et la course aux stratégies “data-driven” ne laissent plus ...