Snowflake introduit en bourse : comment va évoluer la BI sur le cloud ?

damien.carlhian@solution-bi.com 15 juillet 2021

L’introduction en bourse de Snowflake, en septembre 2020, a permis à l’entreprise d’accélérer sa croissance et d’afficher son ambition : transformer à moyen terme le marché de la BI et en devenir le leader incontesté.
Voici donc un tour d’horizon de la plateforme data de Snowflake, dont Solution BI est partenaire. Avec ses atouts en termes d’agilité et de coûts, et quelques points de vigilance sur l’évolution du marché de la BI.

 

Le parcours de Snowflake : une success story couronnée en bourse

Snowflake est une entreprise franco-américaine créé en 2012, qui propose une plateforme cloud de gestion et d’analyse de données. La clé de son succès : avoir anticipé la croissance des besoins des entreprises en stockage de données. Avec une solution « clé en main » dans le cloud, agile et en paiement à la consommation. 

Les 1,4 milliard de dollars que Snowflake avait levés en capital-développement depuis sa création lui avaient déjà permis en 2020 de tripler ses investissements en R&D (source Nasdaq.com). L’introduction en bourse de Snowflake, le 16 septembre 2020 au NYSE (New York Stock Exchange) a donc fait grand bruit. Sa capitalisation a frôlé les 70 milliards de dollars, après son premier jour de cotation. Le double de sa valorisation initiale. À la date de rédaction de cet article, l’engouement est toujours aussi vif.

Snowflake a réalisé un chiffre d’affaires 2021 de 190.5 millions de dollars, et compte aujourd’hui plus de 2 000 employés dans 12 pays. L’éditeur revendique plus de 4 500 clients (Q1 2021), qu’il fidélise avec son offre sur abonnement. Ainsi les 100 premiers clients génèrent chacun un chiffre d’affaires récurrent sur 12 mois de plus d’1 million de dollars. La pandémie ayant accéléré la migration des entreprises vers le cloud, Snowflake vise un chiffre d’affaires produits de 10 milliards de dollars d’ici à 2029. Son offre est déjà déployée sur les plus grandes infrastructures cloud mondiales, chez Amazon, Microsoft et Google, … qui sont aussi ses concurrents avec leurs propres offres de « cloud data warehouse ». Snowflake a aussi noué des alliances avec plus de 1300 partenaires. Par exemple avec Salesforce, dans le domaine du CRM, qui a connecté son outil d’analyse de données « Tableau » au data cloud de Snowflake.

 

L’offre de Snowflake : « nativement cloud » 

Snowflake offre un service cloud pour permettre aux entreprises de stocker et analyser leurs propres données. Cette offre est « nativement cloud », avec une interface qui simplifie le quotidien de ses clients et démocratise l’accès aux données. Elle intègre dans un abonnement SaaS tous les éléments nécessaires : infrastructure, stockage, ressources de calcul, mises à jour logicielles. Snowflake étend aussi son offre pour offrir des jeux de données massives dans le cloud, où les entreprises pourront piocher des data externes pour enrichir leurs analyses. La « data marketplace » de Snowflake compte déjà plus de 500 jeux de données monétisées, avec une option d’essai avant achat.

Historiquement, il existait sur le marché deux approches du stockage des données dans le cloud. On distinguait « data lake » (lac de données, dédié au stockage de gros volumes de données hétérogènes, structurées ou non structurées) et « data warehouse » (entrepôt de données, il ne stocke pas des données « brutes » mais qualifiées, nettoyées ou transformées) (pour en savoir plus, voici notre article dédié). Mais Snowflake propose une solution capable des deux approches, et préfère simplement parler de « data cloud »
C’est une approche commerciale efficace pour démocratiser la collecte et l’analyse des données.

 

Deux points de vigilance avec l’évolution du marché 

Snowflake a donc de sérieux atouts, mais le marché est très compétitif. On compte actuellement plus de 60 acteurs majeurs qui prétendent proposer des solutions de data lake ou data warehouse, natives cloud ou non. On y trouve beaucoup de nouveaux venus qui ont plutôt vocation à finir « mangés par des gros », … et des gros du cloud (Amazon, Google, Azure) , des gros du monde historique du stockage de données en gros volume (IBM, Teradata, Oracle, …Microsoft Sql). ou des acteurs qui tablent sur la re-découverte du NoSql (Mongo, Cassandra, Couch, Apache Hadoop/Hive…)

Cette profusion d’offres, difficiles à comparer tant sur le plan technique et tarifaire que sur leur pérennité, pourrait faire croire que tous les acteurs sont capables de tout faire. Mais aucune solution n’est « bonne à tout » et les entreprises doivent se préparer à sélectionner plusieurs acteurs pour construire une solution de stockage et analyse de données qui corresponde vraiment  à leurs besoins … et à leurs moyens. Avec toujours le risque que les plus petits acteurs disparaissent ou soient absorbés par de plus gros. 

 

Voici donc deux principaux points de vigilance  

1/ Penser à l’intégration des solutions et des clouds. Il est important de choisir des fournisseurs ouverts ayant des partenariats technologiques pour que leurs solutions soient compatibles, en anticipant l’évolution du marché et celle des besoins de l’entreprise. Ainsi un « data cloud » doit pouvoir se connecter à du « on premise » et à d’autres clouds dans une stratégie « multi-cloud ». Sans créer de silos de données, avec un niveau de performance et de sécurité adéquat pour l’échange des données.

2/ Garder le contrôle de la gouvernance des données. Quelles que soient les solutions choisies, l’entreprise doit gérer les droits d’accès aux données, et garder des traces auditables. Notamment pour la protection des données personnelles avec le RGPD. Le « data cloud » de Snowflake permet d’ailleurs de mettre en place cette gouvernance des données. Mais l’outil n’est qu’un moyen d’appliquer cette gouvernance, il devra être accompagné par un développement de la culture de la donnée dans l’entreprise et une transformation de son organisation (rôles) vis-à-vis de la data. 

 

 

L’expertise Solution BI sur la plateforme Snowflake

Solution BI est partenaire certifié Snowflake depuis 2019, et accède au statut de partenaire Premier en 2021. Avec plusieurs références significatives chaque année, nous accompagnons nos clients dans leurs projets de migration d’entrepôt de données vers le cloud. Nos consultants Analytiques Avancées sont certifiés par l’éditeur et suivent des formations régulières pour maintenir leur niveau d’excellence. 

Nous restons cependant « platform agnostic », en évaluant en permanence les solutions technologiques disponibles sur le marché. Car une approche BI doit être adaptée à l’infrastructure existante de nos clients, à leurs besoins actuels comme anticipés, et à leurs contraintes de moyens.
Plus de détails : https://www.solution-bi.com/expert-data-snowflake/

 

À lire également :

Business Intelligence : 5 raisons pour passer au full cloud, en toute sécurité 

Cloud BI : quels intérêts pour la DSI et les métiers ? 

Les questions à se poser avant de lancer son datalake 

Partagez cet article

Nos Actus

IA informatique décisionnelle business analyse de données analytics Business Intelligence B2C Actualité Business Intelligence data driven Big Data
9 février 2018
Quels sont les enjeux de l’Intelligence Artificielle en entreprise ?

L’Intelligence Artificielle apparaît comme l’un des principaux enjeux de la prochaine décennie pour la plupart des secteurs. Nous allons voir comment...

BI communication interne informatique décisionnelle business analyse de données analytics formation Business Intelligence Actualité Business Intelligence consulting B2B digital native consultant Big Data
29 décembre 2017
Pourquoi les SSII devraient manager par la bienveillance

La “bienveillance”, un mot-clé de plus en plus répandu dans les méthodologies modernes de management. Et si on l’appliquait aux SSII ?

Actualité Business Intelligence
11 juin 2019
La Data Science débarque chez Solution B.I